Quasiment une femme sur trois est victime de troubles urinaires, mais des solutions efficaces existent. On peut apprendre à les contrôler et souvent les traiter, peu importe l’âge ou la condition physique. De nombreuses femmes pensent, à tort, que l’incontinence urinaire est une conséquence naturelle de leur âge et que cela est irréversible. Cela les pousse donc, pour la plupart, à souffrir en silence plutôt que d’envisager une aide médicale. Et pourtant il est possible d’améliorer les choses afin de retrouver une qualité de vie satisfaisante. Il est donc important d’en parler ouvertement à son médecin pour en déterminer les causes : Des solutions existent pour retrouver confort et autonomie.

POURQUOI EST-CE QUE J’AI DES FUITES URINAIRES ?

  • - vous avez été enceinte ou vous avez vécu un accouchement difficile,
  • - vous avez des problèmes de surpoids,
  • - vous êtes en dépression,
  • - vous êtes diabétique,
  • - vous consommez certains médicaments (comme des diurétiques ou des sédatifs...)
  • - vous avez subi une hystérectomie.

 L'hyperactivité vésicale peut également engendrer des troubles urinaires.

Les causes et les types d'incontinence urinaire sont donc multiples mais rassurez-vous, il existe de nombreuses solutions pour éviter d’avoir des pertes d’urine involontaires.

Deux périodes sont néanmoins plus à risques pour les fuites urinaires chez les femmes : la ménopause et la grossesse.

MES PROBLÈMES URINAIRES SONT-ILS LIÉS À MON ÂGE ?

Les fuites urinaires peuvent survenir à n’importe quel âge. Certaines femmes (vous peut-être) sont touchées à 25 ans et d’autres attendront d’avoir 70 ans pour être concernées. Mais il est vrai que le risque s’accroit en vieillissant et d'autant plus après la ménopause.

QUEL RÔLE JOUE LE PÉRINÉE DANS L’INCONTINENCE URINAIRE ?

Le périnée est un ensemble de muscles. En forme de hamac, il s’étend du pubis jusqu’au coccyx et soutient tous les organes de l’abdomen, comme l’utérus, l’intestin, et la vessie.

C’est donc grâce à lui que l’on arrive à « se retenir » et que l’on peut éviter les pertes involontaires d’urine.

Le périnée est très souvent mis à mal pendant une grossesse ou un accouchement. Il a tendance à se relâcher et l’on observe alors, à plus ou moins long terme, des problèmes de fuites urinaires. Il est donc essentiel de l’aider à redevenir tonique et c’est pour cela qu’une rééducation périnéale est toujours recommandée lorsque l’on est une jeune maman. Mais le périnée peut également s’entretenir tout au long de la vie comme n’importe quel autre muscle de notre corps.

Paramètres des cookies