Article 1

FUITES URINAIRES :
TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR
SUR LES CAUSES ET LES SOLUTIONS.

Avoir des fuites, c’est déstabilisant et quand ça vous tombe dessus, la première
chose que vous vous demandez c’est « Pourquoi moi ? ».
Alors répondons à cette question légitime, oui, pourquoi vous ?
D’abord sachez que vous n’êtes pas le seul à en souffrir. Les fuites urinaires
touchent environ 4% des hommes entre 40 et 50 ans, 10% des hommes de 60 ans
et 30 % des hommes de plus de 90 ans (selon l’association Française d’urologie).
L’incontinence urinaire chez l’homme est donc un problème beaucoup plus
fréquent que ce que l’on imagine.

Il est probable que vos fuites urinaires soient une conséquence d’une pathologie
comme le diabète, l’hypertension, l’obésité, une
infection des voies urinaires, une dépression, une lésion de la moelle épinière ou un affaiblissement des muscles du
périnée…

Elles peuvent également être la conséquence de maladies plus lourdes telles que
la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson, ou le cancer de la prostate.
Ou plus simplement liées au vieillissement de votre corps ou à l’effet secondaire
d’un médicament.

Comme vous l’avez constaté, les causes de l’incontinence urinaire peuvent-être
multiples et variées et c’est justement pour cette raison qu’il faut impérativement
consulter un spécialiste. Lui seul pourra établir un diagnostic personnalisé.
C’est en identifiant le type de fuite dont vous souffrez qu’il pourra vous proposer
des solutions adaptées. En voici une petite liste non exhaustive :

Comme vous l’avez constaté, les causes de l’incontinence urinaire peuvent-être
multiples et variées et c’est justement pour cette raison qu’il faut impérativement
consulter un spécialiste. Lui seul pourra établir un diagnostic personnalisé.
C’est en identifiant le type de fuite dont vous souffrez qu’il pourra vous proposer
des solutions adaptées. En voici une petite liste non exhaustive :
-La prise de médicaments qui augmente la capacité de la vessie et diminue la fréquence de la miction.
- L’éléctro-stimulation qui permet de rééduquer et de renforcer les muscles urinaires affaiblis.
- Le sphincter artificiel qui encercle l’urêtre et réduit les fuites urinaires chez 70% à 80% des patients.
- L’opération chirurgicale qui consiste à poser des bandelettes afin de comprimer l'urètre et mieux maîtriser la vessie…

Il y a donc de nombreuses possibilités, et aujourd’hui, plus qu’hier !
En effet, ces derniers temps, la médecine a considérablement amélioré sa
capacité à traiter le problème d’incontinence urinaire masculine.
D’ailleurs, les personnes qui n’avaient pas trouvé de traitement approprié il y a
quelques années, peuvent à nouveau consulter.

Paramètres des cookies