Il est essentiel de consulter un médecin si vous avez des fuites urinaires. Il pourra en déterminer les causes et vous proposer un traitement adéquat. Voici quelques conseils pour bien préparer votre consultation médicale afin de ne rien oublier.

Qui consulter en cas de fuites urinaires ?

Dès les premières pertes d’urine, il est important de consulter votre médecin traitant, même si cela vous semble gênant. Dans certains cas, avoir des fuites peut être le symptôme d’une maladie : lui en parler permettra de faire le point à ce sujet. Les pertes urinaires peuvent peu à peu avoir un effet négatif sur votre qualité de vie et votre vie sociale : vous ne devez surtout pas vous résigner, il existe des solutions pour ne plus en souffrir et votre médecin pourra vous indiquer les traitements qui vous seront particulièrement adaptés.

Comment va se passer la consultation ?

Lorsque vous serez dans le cabinet de votre médecin, celui-ci vous interrogera sur les circonstances de survenue de l'incontinence urinaire, sur la fréquence des fuites ou encore sur les éventuels autres symptômes qui sont apparus. Il vous posera sûrement quelques questions sur les conséquences de vos fuites dans votre vie quotidienne et sur les médicaments que vous prenez habituellement. Ce premier échange sera suivi d’un examen clinique. La prostate étant souvent impliquée dans l’incontinence urinaire, il est possible que le médecin pratique un toucher rectal. Il pourra aussi vous prescrire un bilan complémentaire ou vous proposer de consulter un autre spécialiste, comme un urologue.

Comment bien se préparer avant la consultation médicale ?

Pour aider votre médecin à évaluer l’importance de vos fuites urinaires, vous pouvez noter différents éléments qui permettent d'étudier précisément le fonctionnement de votre vessie. Faites le test suivant sur 3 jours par exemple : notez l’heure à chaque fois que vous urinez et mesurez la quantité d’urine avec un verre mesureur. Faites l’addition des valeurs mesurées pour obtenir le volume d’urine produite sur 24 heures. Chaque jour, indiquez aussi s’il y a eu ou non des fuites et quelle était leur importance. Précisez le contexte de survenue : en toussant, en faisant du sport, suite à une envie très pressante… Si vous avez ressenti d’autres symptômes, par exemple une douleur en urinant ou de la difficulté pour uriner, n’hésitez pas à le noter également. Si vous prenez des médicaments, indiquez-les à votre médecin (nom du médicament et posologie). Enfin, vous pouvez écrire dans un carnet les questions que vous vouliez lui poser pour ne pas les oublier lorsque vous serez en sa présence. Le carnet vous sera également utile pour noter les informations qu’il vous transmettra.

Si ce n’est pas la première fois que vous consultez votre médecin à propos de vos fuites urinaires, n’oubliez pas de bien suivre ses prescriptions (médicaments, alimentation, conseils au quotidien…).

Contre les fuites urinaires, quels sont les traitements disponibles ?

Le traitement de l’incontinence urinaire dépend essentiellement de sa cause et peuvent inclure par exemple la rééducation du sphincter, des médicaments qui agissent sur la prostate, voire une chirurgie.

Pour que vos fuites urinaires ne gâchent pas votre quotidien, sachez que des protections spécifiques sont destinées aux hommes. Il s’agit de sous-vêtements discrets et confortables qui vous permettront d’avoir une vie sociale en toute confiance : personne ne se doutera que vous en porter !

 

Paramètres des cookies